Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


  • Elections : Mamadou Koulibaly (LIDER) échange avec le président du NDI, Ken Wollack

    Elections : Mamadou Koulibaly (LIDER) échange avec le président du NDI, Ken Wollack

    Au cœur des discussions: la situation politiques et les conditions actuelles catastrophiques des élections en Côte d'...Lire la suite

  • Implantation: LIDER investit Djekouamékro (Photos)

    Implantation: LIDER investit Djekouamékro (Photos)

    Une halte spontanée dans le Loh Djiboua a donné l'occasion aux cadres du parti d'échanger avec les populations rurale...Lire la suite

  • Mamadou Koulibaly: “J’ai compris qu’il fallait que je sois président de la République…”

    Mamadou Koulibaly: “J’ai compris qu’il fallait que je sois président de la République…”

    Raz de marée pour Mamadou Koulibaly et LIDER à Ogoudou (Divo)...Lire la suite

  • Brofodoumé est prêt pour Mamadou Koulibaly

    Brofodoumé est prêt pour Mamadou Koulibaly

    Les populations enthousiastes ont accueilli le président de LIDER et sa délégation à la station de recherche d'Iro L...Lire la suite

  • Comment l’Afrique a disparu de la surface de la terre: La carte du monde selon la capitalisation boursière

    Comment l’Afrique a disparu de la surface de la terre: La carte du monde selon la capitalisation boursière

    Il ne peut y avoir d'émergence sans économie de marché et marchés de capitaux libres...Lire la suite

Paroles de militant

Icone homme

Ben Falley (citoyen) : "Lorsque le prof Mamadou Koulibaly a invité les militants du Fpi en particulier et de la Cnc en général à s'abstenir de tenir des propos de haine contre leurs frères nordistes, et  d'avoir plutôt un langage de fraternité, de paix, de séduction tout simplement, vis-à-vis de ceux-ci lors du premier meeting de la Cnc à Yopougon Ficgayo , très vite, on les entendait hurler. Depuis ce jour, Koulibaly a compris que cette Cnc n'était pas faite pour lui et j'ai compris aussitôt que ce n'est pas une telle coalition qui peut apporter aux Ivoiriens le changement nécessaire tant recherché. A quoi sert donc de vouloir un changement sans être sûr de faire mieux, ou d'éviter que se reproduisent les mêmes causes de notre motivation pour le changement ?"

FredEboko

Fred Eboko (PhD, chercheur à l'IRD Paris): Mamadou Koulibaly ne sera pas le réceptacle de ceux qui n'aiment pas Ouattara. Ce n'est pas un vide-ordures. S'il gagne, ce sera sur des arguments positifs qui ont un rapport avec son aura, son intelligence, sa franchise, son charme et ces subtiles ambiguïtés qui font les grands destins. Pour supporter le Pr Koulibaly, je ne suis pas sûr qu'il faille détester Ouattara. Il vaut mieux qu'il ne soit le candidat d'aucune haine mais de l'espérance... Je ne suis pas libéral, loin s'en faut. Mais voir un candidat de ce calibre et à cet âge est un signe d'une rare beauté. Il est plein de qualités, ce sont elles qu'il faut mettre en lumière. Le temps des contre-attaques viendra. Pour le moment, il faut jouer l'attaque. Il le mérite et même ses points faibles (la Côte d’Ivoire ne sortira pas de la zone Cfa) sont très attachants. Obama n'a pas réussi sa réforme de la santé, mais il l'a tenté. Avec brio. Et c'était beau. Le Pr. Koulibaly a de quoi provoquer une vraie dynamique. Laissons de côté ceux qui ont les yeux injectés de haine...

Nathalie Yamb

Nathalie Yamb (militante): Si l'on veut combler l'écart entre la Suisse et la Côte d'Ivoire, il suffit de prendre tous les Suisses et de les envoyer en Côte d'Ivoire d'une part et de prendre tous les Ivoiriens et de les envoyer en Suisse d'autre part. En moins de deux ans, la Côte d'Ivoire sera dans le top 10 des pays les plus développés du monde alors que la Suisse sera parmi les pays les plus pauvres et les plus violents. Le développement ne dépend pas des matières premières et autres richesses naturelles. Le développement dépend du capital humain, de la qualité des femmes et des hommes qui forment une nation. C'est pourquoi LIDER entend investir prioritairement dans l'éducation, la santé et la justice.

Back to Top ↑

loading