Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Ce que nous lisons

Uploadé le 11, juillet 2016 | by LIDER News

Désaveu: La réponse cinglante d’un militant du Rdr à Amadou Soumahoro

«Faisons nos palabres, mais ne perdons pas le pouvoir d’Etat. Si on perd le pouvoir, que Dieu nous en garde, nous nous retrouverons en exil avec nos femmes, nos petits-enfants. Jouons avec tout, mais ne jouons pas avec la perte du pouvoir.» C’est à cette tirade du secrétaire général du Rdr, Amadou Soumahoro, s’adressant au directoire du Rdhp, que réagit vertement un militant du parti de Ouattara sur les réseaux sociaux.

Siaka Touré | Facebook | 8 juillet 2016


Mr le secrétaire général par intérim, par ricochet président du directoire du Rhdp, Mr Soumahoro,

Nous, militants du Rdr, sommes déjà en exil depuis le 11 avril 2011. Parce que l’espoir placé en notre parti le Rdr a viré à la désillusion. Parce que l’avènement de notre parti au perchoir suprême a fortement creusé le fossé de l’inégalité sociale. Parce que les riches se sont fortement enrichis et les pauvres plus appauvris. Et c’est sous le règne de mon parti, pour lequel on a versé sang et sueur, que la corruption, la gabegie, le clientélisme, le favoritisme et le tribalisme ont droit de cité.

Aussi, depuis 1998, en tant que responsable Rjr de mon district, j’assiste impuissant au louvoiement et à l’ostentation dans lesquels nos cadres que nous aimions tant se vautrent aujourd’hui.

Mr le secrétaire général par intérim, par ailleurs conseiller spécial du Prado (président de la république Alassane Dramane Ouattara, Ndlr), que croyez-vous que votre exil nous fasse? Rien du tout! Nous sommes déjà habitués à mourir. C’est vous qui avez peur de la mort, parce que le rempart que nous formions autour de vous s’est écroulé, vous n’êtes plus sûrs de notre militantisme.

En effet, nous vous désavouerons chaque fois que l’occasion se présentera. Que le Rhdp ou le Rdr garde ou perde le pouvoir n’aura aucune incidence sur notre misère. De plus, votre exil sera perçu par nous comme une ségrégation divine: il est préférable de vivre avec de bons ennemis, plutôt que de cohabiter avec les pires amis. Ne vous méprenez pas: nous ne verserons plus ni sang, ni sueur pour qui que ce soit dans ce pays. L’histoire nous situera.

 



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading