Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Justice et Etat de droit

Uploadé le 19, septembre 2016 | by LIDER News

Peuple ivoirien: victime ou complice?

Haumar Sory | LIDER | 19 septembre 2016


19 septembre 2002 – 19 septembre 2016. Il y a 14 ans débutait la plus grosse arnaque politique de l’histoire de la Côte d’Ivoire. Fort du succès retentissant de cette entreprise criminelle mafieuse, son cerveau et bénéficiaire principal, Alassane Dramane Ouattara, est en voie de mettre en œuvre une escroquerie politique qu’il a appelé référendum sur la nouvelle Constitution. De mémoire d’homme, c’est la première dans le monde qu’on appelle un peuple à voter oui à un texte qu’on ne lui a pas encore fait lire.

Et pendant ce temps, ce peuple, le peuple ivoirien, gavé par le militantisme ethnico-tribal et/ou régional, à variante stomacal, dort sous l’ombre de la misère et des lendemains incertains, bercé par le mensonge d’Etat au quotidien et les discours manipulateurs qui nourrissent son esprit pré-conditionné.

Ainsi, il y a quelques jours, le chef de tout le personnel administratif civil de Côte d’Ivoire, le ministre de la fonction publique, affirmait sans sourciller dans un média d’Etat : «Je pense qu’à partir du moment où le président Bédié a clarifié les choses, il s’agit bel et bien d’une nouvelle Constitution, parce que si c’était une révision, le président n’aurait pas besoin d’aller au référendum. On pouvait passer par le parlement et puis faire cette révision. Nous sommes largement majoritaires à l’Assemblée. Donc recourir au 4/5 du Parlement pour faire une révision, c’était possible. Il s’agit donc bel et bien d’une nouvelle constitution. Le moment est venu de faire une nouvelle Constitution et le président a eu le nez creux d’aller dans ce sens».

Comment un membre du gouvernement peut-il avoir l’outrecuidance de s’exprimer ainsi ? A-t-il déjà lu l’article 126 de notre constitution ? :

«La révision de la Constitution n’est définitive qu’après avoir été approuvée par référendum à la majorité absolue des suffrages exprimés. Est obligatoirement soumis au référendum le projet ou la proposition de révision ayant pour objet l’élection du Président de la République, l’exercice du mandat présidentiel, la vacance de la Présidence de la République et la procédure de révision de la présente Constitution. Le projet ou la proposition de révision n’est pas présenté au référendum dans toutes les autres matières lorsque le Président de la République décide de le soumettre à l’Assemblée nationale. Dans ce cas, le projet ou la proposition de révision n’est adopté que s’il réunit la majorité des 4/5 des membres de l’Assemblée nationale effectivement en fonction.»

On ne saurait être plus limpide. Notre constitution dit clairement que la révision ne peut se faire au parlement que si elle ne concerne pas, dans le contexte actuel, l’article 35 (élection du président), la limitation de mandant (exercice du mandat présidentiel), la création d’une vice-présidence (vacance de la présidence de la République). Le texte ajoute même que la procédure de révision de la présente constitution doit obligatoirement être soumise au référendum.

Alors de trois choses, l’une : soit monsieur Pascal Kouakou Abinan n’a jamais lu le texte de la constitution de la république dont il est ministre ; soit il n’y comprend rien, ou soit il est tellement certain que les populations de Côte d’Ivoire sont prêtes à accepter tout et n’importe quoi qu’il se permet de débiter avec aplomb des mensonges grossiers et flagrants.

Combien de temps perdurera cette situation ? Combien de temps encore la Côte d’Ivoire sera cette scène de crime où tous les indices démontrent que la victime supposée (le peuple) n’est en réalité que le complice ?

La réponse appartient à chaque Ivoirienne et à chaque Ivoirien. Et ce jour, le 19 septembre, est un bon jour pour y réfléchir.

Haumar Sory est le coordinateur local LIDER Suisse

 

 

Tags: , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading