Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Actualités

Uploadé le 9, novembre 2014 | by LIDER News

2ème Congrès de LIDER: Mamadou Koulibaly réélu pour un second et dernier mandat à la tête du parti

LIDER News | 09 novembre 2014


En ce samedi 8 novembre 2014, conformément aux Statuts qu’il s’est donné lors de son premier Congrès ordinaire le 12 novembre 2011, qui disposent de la tenue d’un Congrès tous les trois ans, le parti Liberté et Démocratie pour la République (LIDER) a tenu son 2ème Congrès ordinaire à la Bourse du travail de Treichville, qui a vu la participation d’un peu plus de 2.200 militants.

Il est important que les formations politiques, qu’elles soient dans l’opposition ou au pouvoir, se conforment à leurs textes et à leurs statuts internes, car ce n’est que comme cela que l’on pourra espérer qu’une fois au pouvoir, elles respecteront la Constitution et les lois de la Côte d’Ivoire. Bien que n’ayant que 3 ans d’existence, LIDER en est à son 2ème Congrès. C’est un motif de fierté.

LIDER se distingue par son exemplarité et sa force de proposition qui en font le principal parti d’opposition, bien qu’il ne dispose que de quelques conseillers municipaux. Derniers exemples :

  • Les Statuts modifiés ont intégré la limitation de la durée de toutes les fonctions électives du Parti au niveau local et national à un mandat de trois (3) ans, renouvelable une seule fois. Ceci s’applique également au mandat du Président du Parti.
  • Une Commission d’arbitrage et du contrôle financier, dont les sept membres ont été élus lors du Congrès afin de leur donner toute l’indépendance nécessaire à la conduite leurs missions, a été mise en place pour contrôler la gestion financière du parti et statuer sur les litiges, sanctions et recours.
  • La sécurité foncière est la condition principale de la modernisation de l’agriculture ivoirienne. Le projet de loi sur le foncier rural, élaboré par LIDER pour rendre la propriété privée des sols et des sous-sols aux paysans et permettre d’éviter les conflits fonciers, répond à l’urgente nécessité de réformer la loi actuelle, profondément injuste et source de pauvreté et de fracture sociale.
  • Le Pr. Mamadou Koulibaly a été reconduit pour son deuxième et dernier mandat à la Présidence de LIDER. Les textes adoptés ne sont pas rétroactifs, la clause de limitation des mandats est donc entrée en vigueur le 8 novembre 2014, ce qui permet au Pr. Koulibaly, de se représenter à l’élection du Président du parti au Congrès de 2017. Il a cependant annoncé qu’il ne serait plus candidat, mais redeviendrait militant de base, à moins d’avoir été élu à la Présidence de la République en 2015, ce qui l’obligerait de toute façon à démissionner de la Présidence du parti.  «LIDER n’est pas la Pme de Koulibaly. Six ans, c’est suffisant» a-t-il déclaré.
  • Madame Monique Gbekia, Déléguée nationale aux Questions électorales, qui a assuré avec brio la présidence du 2ème Congrès ordinaire, a été nommée par le Pr. Mamadou Koulibaly au poste de Déléguée Générale de LIDER, chargée de la gestion administrative du Parti, de la coordination des activités et des travaux des Délégués Nationaux et de la coordination des activités du Cabinet. Selon les nouveaux Statuts, la Déléguée Générale assure l’intérim en cas de vacance de la Présidence du parti.

Dans le dossier de presse, vous trouverez les différents documents (Statuts, règlements intérieur, projet de loi, résolutions et motions) adoptés par le Congrès, ainsi que les engagements du Président réélu du Parti, investi officiellement comme candidat de LIDER à l’élection présidentielle de 2015, le Pr. Mamadou Koulibaly, au nombre desquels on compte :

  • La mise en adéquation de la législation avec les réalités sociologiques de Côte d’Ivoire par l’autorisation de la double nationalité et le libre choix du régime matrimonial (monogamie ou polygamie)
  • L’interdiction pour les gestionnaires de l’argent public et leurs familles d’aller se soigner à l’étranger
  • La libéralisation des secteurs de l’eau, de l’électricité, du médicament, du carburant et des télécommunications
  • La suppression des visas d’entrée en Côte d’Ivoire
  • La mutualisation de forces de sécurité des pays de la sous-région
  • La renégociation des accords monétaires des pays africains membres de la zone franc
  •  La libéralisation du secteur de l’audiovisuel
  •  L’allègement et la simplification du système fiscal pour les individus et les entreprises

Le Congrès, qui a enregistré la présence des représentants des plateformes politiques de La 3ème Voie (Udl, Cpr, Pdr, Cri, Asd, Unn), du Rhdp et de l’Afd ainsi que de l’ambassadeur d’Allemagne, S.E. Dr Auer, et des représentants des organisations internationales et de la société civile, s’est achevé sur une conférence de presse du président après une journée dense. Le renouvellement de la classe politique et la rupture sont en marche avec LIDER. Prochain rendez-vous: l’élection présidentielle de 2015.

Ensemble, nous réussirons.

LIDER Congrès 2014 – Dossier de presse

Tags: , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading