Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Elections

Uploadé le 14, août 2015 | by LIDER News

Brofodoumé est prêt pour Mamadou Koulibaly

LIDER News | 14 août 2015


Dans le cadre de la tournée qu’il effectue à l’intérieur du pays, le président de Liberté et Démocratie pour la République (LIDER) a rencontré les populations de Brofodoumé à la station de recherche de Iro Lamé.

Reçue  par M. Abdoulaye Sékongo, chef du village, qui avait à ses côtés Bernard Abecedi et Nicolas Atsin, chefs des villages de Bagakoua et de Kongofon, ainsi que Jean Kassy Aoulou, représentant du chef du village de Aghien, la forte délégation du parti a donné les nouvelles en expliquant que LIDER est en tournée pour rencontrer les populations et leur présenter son projet, à la grande joie du chef du village qui a annoncé qu’avec la venue du Pr. Koulibaly, c’est un de ses rêves qui s’est réalisé.

«A LIDER, l’ethnie n’est pas un défaut et nous, on ne met pas cela dans la politique. Deuxième chose à retenir, on ne peut pas faire la politique avec la violence ; ça ne règle pas les problèmes», a ainsi souligné celui que les Ivoiriens respectent pour son franc parler et sa rigueur, en réponse à l’allocution du porte-parole des populations, M. Akichy, qui exprimait la joie de cette bourgade composée d’une vingtaine d’ethnies.

Enchainant avec le contenu du programme de LIDER, M. Koulibaly a parlé du règlement définitif de la question foncière pour en finir avec la précarité des populations : «Tout le monde sait qu’il y a un problème de foncier en Côte d’Ivoire ; depuis 1960, l’Etat dit que la terre de Brofodoumé, c’est pour lui ; les populations n’ont pas de propriété sur les terres. A LIDER, nous disons que ce problème doit être réglé. Si on ne donne pas les titres fonciers, il y aura toujours la guerre». Le libéral professeur d’économie a ajouté que le titre foncier donnera droit à être aussi bien propriétaire du sol, que du sous-sol et de tout son contenu.

Concernant la question de l’emploi, il préconise deux éléments que LIDER est prêt à mettre en œuvre rapidement pour booster l’entreprise privée : la simplification et l’harmonisation de la fiscalité et la suppression de tous les monopôles sur l’eau, l’électricité, le carburant, les produits pharmaceutiques etc., sans oublier la baisse de 48 à 5% de la taxe d’importation sur les panneaux solaires.t aux personnels politiques ayant en charge la gestion des deniers publics (président, ministres, hauts fonctionnaires, maires, députés) de se soigner à l’étranger, assurera l’équipement conséquent des établissements sanitaires dans tout le pays, car n’ayant plus la latitude de se faire soigner ailleurs, la classe politique veillera à maintenir des infrastructures matérielles et humaines optimales au bénéfice de toute la population.

Dans le domaine de la santé, LIDER, en interdisant aux personnels politiques ayant en charge la gestion des deniers publics (président, ministres, hauts fonctionnaires, maires, députés) de se soigner à l’étranger, assurera l’équipement conséquent des établissements sanitaires dans tout le pays, car n’ayant plus la latitude de se faire soigner ailleurs, la classe politique veillera à maintenir des infrastructures matérielles et humaines optimales au bénéfice de toute la population.

A un intervenant qui voulait savoir pourquoi le régime parlementaire préconisé par LIDER n’a pas été réalisé alors qu’il présidait l’Assemblait nationale, le Pr. Koulibaly a rappelé que suite à la rébellion financée par Ouattara, le programme de Marcoussis s’est substitué au programme que les tenants du pouvoir d’alors s’étaient fixés et que la mise en œuvre d’un tel projet doit venir du pouvoir exécutif et non législatif, selon la constitution actuelle.

A propos des élections à venir, le candidat de LIDER à la présidentielle de 2015 a évoqué l’agenda en trois points de la Coalition nationale pour le changement : 1) travailler pour obtenir les conditions d’élections transparentes, 2) mettre en place un programme commun 3) envisager, dans la mesure du possible, une candidature unique. «Pour le moment, la Cnc en est encore au premier stade de sa démarche et trois candidats se préparent : Kkb, Banny et Mamadou Koulibaly», a clarifié l’intervenant, tout en indexant le détournement des moyens de l’Etat par le président de la République : «Nous irons aux élections dans deux mois si tout se passe bien. La campagne n’est pas ouverte mais Alassane Dramane Ouattara prend les voitures de l’Etat, l’argent de l’Etat, les ministres, les directeurs centraux de l’administration pour battre campagne depuis trois mois», a-t-il dénoncé.

L’ambiance festive de la cérémonie a été entretenue par une chanson spécialement composée pour LIDER par les jeunes de la localité, au rythme de laquelle la déléguée générale du parti, Mme Monique Gbekia, a esquissé quelques pas de danse.

Tags: , , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading