Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Actualités

Uploadé le 28, août 2017 | by LIDER News

Chez LIDER, les jeunes au-devant de la scène politique

LIDER News | 28 août 2017


Composée de Yao Landry Kiele, Jacob Atta, Paul Auguste Koffi, Hussein El Khayat, Evariste Kouadio, Guy Armand Adjoumani, Fabien Diby et Arthur Brou, la délégation de LIDER a fait forte impression aux ateliers du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs, auquel la Côte d’Ivoire a adhéré en 2015. Par équipe de deux, ils ont présenté de façon convaincante les diagnostics et points de vue de LIDER sur l’état de la bonne gouvernance et de la démocratie, la gestion et la gouvernance économiques, la gouvernance d’entreprise et enfin le développement socio-économique, tout en les assortissant des remèdes proposés par le parti présidé par le Prof. Mamadou Koulibaly.

Pendant ce temps, à la Fondation Houphouët-Boigny à Yamoussoukro, les deux alumni 2016 du Program for young politicians in Africa (Pypa), Christine Akenan et Arnaud Gohi, présentaient aux 3000 participants du International Youth Fellowship Forum les motifs de la création de LIDER ainsi que ses idéaux, principes et projet de société.

C’est ainsi que Arnaud Gohi, après avoir évoqué les points saillants du programme de LIDER, s’est appesanti sur deux aspects particuliers : le régime parlementaire et la nécessité de supprimer le salaire minimum en Côte d’Ivoire. En effet, selon les statistiques de l’Ins, plus de 50% de la population ivoirienne (sur)vit avec 22.700 fcfa par mois. Dans ce contexte, fixer le salaire minimum à 60.000 fcfa par mois, comme l’a fait le gouvernement, équivaut non seulement à provoquer de nombreux licenciements, mais également à l’établir comme plafond de rémunération et non comme salaire-plancher.

Il a ensuite exposé les avantages du régime parlementaire avec mode de scrutin majoritaire à un tour proposé par LIDER comme nouveau cadre institutionnel : tout d’abord, ce système permet de mettre fin au régime présidentiel quasi monarchique existant en Côte d’Ivoire, en limitant les pouvoirs de l’exécutif et contraignant les gouvernants à rendre compte au peuple, le seul souverain. Ensuite, il pèsera moins lourd dans la poche du contribuable : on organise une seule élection, les législatives, et le parti qui arrive premier nomme le président ou premier ministre. Du fait que les enjeux sont locaux, le scrutin sera également mieux sécurisé et sujet à moins de fraudes. «Ce n’est pas par hasard que les pays qui fonctionnent le mieux en Afrique en terme de stabilité, démocratie, transparence et performances économiques sont ceux qui ont adopté le régime parlementaire», a affirmé l’intervenant, en citant le Botswana, l’île Maurice, le Cap Vert, l’Afrique du Sud.

Soulignant les impacts de la politique sur le quotidien des populations et des jeunes en particulier, Arnaud Gohi a recommandé aux participants de s’intéresser à la gestion des affaires publiques : «Si vous ne faites pas de politique, la politique vous fera et vous subirez les décisions et la mauvaise gouvernance de ceux à qui vous avez laissé le champ libre ! Si on a un président qui est dictateur, on n’est pas des victimes, mais des complices. Si on veut que la politique soit la célébration du mensonge et de la tuerie, alors on laisse ça aux menteurs et aux tueurs. Ou alors, on s’engage nous-mêmes résolument en politique et on prend notre destin en main pour qu’il fasse bon vivre en Côte d’Ivoire, pour chacun d’entre nous», avant d’enthousiasmer l’assistance en jouant au piano.

Ces activités des militants et cadres du parti s’inscrivent dans l’aspiration qu’a LIDER de participer au renouvellement de la classe politique, en formant, en impliquant et en responsabilisant les jeunes. Équipés d’analyses pointues, de propositions percutantes et sachant débattre avec courtoisie, ils participent aux grandes rencontres qui identifient les problèmes d’aujourd’hui pour dessiner les contours de la Côte d’Ivoire, de l’Afrique et du monde de demain.

Et vous, êtes-vous prêt à devenir/à accepter ces nouveaux visages ? Osons LIDER, pour une Côte d’Ivoire meilleure, unie et stable.

Tags: , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading