Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Justice et Etat de droit

Uploadé le 21, juin 2019 | by LIDER News

Commission électorale: LIDER, le Pdci, Eds et 23 partis politiques refusent la mascarade du gouvernement

LIDER News | 21 juin 2019


Monique Gbekia (LIDER), Maurice Kacou Guikahué, Bamba Moriféré, Daniel Ahizi Aka, Franck Anderson Kouassi et les autres: Ils étaient tous présents autour d’une table pour parler de la réforme de la commission électorale indépendante lors de la conférence de presse qu’ils ont tenu mercredi 19 juin 2019 au siège du Pdci à Cocody.

LIDER, le Pdci Rda, Eds et 23 autres partis ont annoncé avoir décliné l’invitation de dernière minute de Amadou Gon Coulibaly les conviant à une réunion plénière pour un compte-rendu de travaux auxquels ils n’ont pas participé ou desquels ils avaient été exclus auparavant.

Il faut rappeler que le gouvernement, après avoir fait du dilatoire pendant 3 ans, a fini par organiser un dialogue séparé avec l’opposition politique choisie par ses soins d’une part, et la société civile choisie par ses soins d’autre part.

Par ailleurs, avec la mauvaise foi habituelle qu’on lui connaît, le gouvernement Ouattara a proposé de reconduire une commission électorale quasi identique à celle sortante, qui ne répond pas aux critères exigés par l’opposition et la société civile, et entérinés par l’arrêt de la cour africaine des droits de l’homme et des peuples, à savoir: un organe au sein duquel ni le gouvernement, ni aucun parti politique n’a de voix délibérative, et qui dispose d’une indépendance financière, logistique, matérielle et opérationnelle consacrée par un code électoral remanié.

Les conférenciers du jour ont réitéré leur disponibilité à prendre part à une concertation tripartite inclusive, qui réunisse les partis de l’opposition significative, la société civile et le gouvernement, sans que ce dernier ne s’arroge le droit de décider qui représente qui ou qui parle au nom de qui.

Ceci devrait devrait déboucher sur l’adoption d’un projet de loi consensuel qui consacre la création, la composition, l’organisation, les attributions et le fonctionnement d’un organe électoral fondamentalement indépendant de toute influence, capable d’organiser des élections sereines, crédibles et transparentes, ce qui n’a jamais été le cas avec la commission électorale actuelle.

Lire l’intégralité de la déclaration liminaire : Propos liminaires de la conférence – CEI


Tags: , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • La mairie d'Azaguié

  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter

  • Connexion

loading