Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Les communiqués

Uploadé le 6, avril 2015 | by LIDER News

Démission de deux membres de la Cacf: Note d’information aux militant(e)s et sympathisant(e)s

Note d’information n°0004/LIDER/DG/DG

Militantes, militants et sympathisant(e)s de Liberté et Démocratie pour la République (LIDER)

Démission de deux membres de la Cacf

Militantes, militants et sympathisant(e)s,

Par courrier référencé CACF/PDT/30-03-003, daté du 02 avril 2015 et signé de six (6)  membres sur sept (7) de la Commission d’arbitrage et du contrôle financier (Ca), ces derniers démissionnent de leur poste au motif qu’un des leurs, en la personne de Dapa Kouakou Donacien, a fait l’objet de radiation.

Il est important que les militantes, militants et sympathisant(e)s de notre Parti soient informés des faits.

Le 29 décembre 2014, à la demande du Président du parti, la Déléguée Générale invitait les membres de la Cacf, organe non exécutif, (cf. courrier 1412-261/DG/MG) à prendre part à une réunion de Cabinet (organe exécutif), le 17 janvier 2015 en vue de jeter les bases de la collaboration entre ces deux organes du parti. En réponse à cette invitation, le Président de ladite Commission a opposé un refus. Suite à ce refus, un courrier d’annulation (cf.1412-269/DG/MG) de cette invitation, leur a été adressé.

A la grande surprise de la direction du parti, nous avons observé des écrits successifs d’articles de journaux du sieur Dapa Kouakou Donacien (Nouveau courrier n°1192 du 14 janvier 2015, le Nouveau Réveil n°3890 du 26 janvier 2015) et de sa propre publication sur le site connectionivoirienne.net du 20 janvier 2015, dans lesquels il informe l’opinion nationale et internationale, qu’il soutient le candidat Essy Amara pour les élections de 2015, alors que le 2ème Congrès ordinaire de notre parti a désigné un candidat pour ces mêmes élections. Il est également important de relever que Dapa Kouakou Donacien se revendique depuis quelques mois, comme secrétaire général d’un mouvement de soutien à Essy Amara (mnsea) tout en étant membre de la Cacf de LIDER.

Le Cabinet du parti, en sa séance du 21 février 2015, présidée par le Professeur Mamadou Koulibaly, Président du parti, a instruit la Déléguée Générale à l’effet d’adresser un courrier au militant Dapa Kouakou Donacien (et non au commissaire), pour lui demander des explications écrites sur ses agissements (son soutien indéfectible à un candidat autre que celui désigné par le 2ème Congrès ordinaire de notre parti, présidé par Mme Gbekia Monique, actuelle Déléguée Générale ; lequel Congrès l’a fait élire membre de la Cacf).

Par courrier daté du 26 février 2015, la Déléguée Générale a rappelé que conformément au chapitre 3 du règlement intérieur de notre parti, en son article 8, alinéa 1, «l’adhésion implique l’engagement de respecter scrupuleusement les statuts et le règlement intérieur ainsi que toutes les décisions des organes et structures du parti»

En réponse, Dapa Kouakou Donacien nous renvoie à un mail de 5 pages daté du 22 janvier 2015 qu’il a adressé lui-même au Président de la Cacf pour expliquer sa position. Position que nous considérons comme un mépris vis-à-vis de notre Président. En voici un extrait : «Je milite ouvertement afin qu’Essy Amara ne se présente point sous la bannière du Pdci encore moins celle du Rhdp (…) que mon parti puisse être à l’aise pour envisager un accord avec lui, et en sortir avec une place de choix, c’est-à-dire, le poste de Premier Ministre…»

A l’analyse de ce document qu’il a signé en qualité de rapporteur de la Commission d’arbitrage et du contrôle financier, la direction du parti a jugé le document  scandaleux. D’où l’envoi d’un second courrier daté du 02 mars 2015 pour lui signifier ce qui suit :

1. Le Congrès n’a pas donné mandat au militant Dapa Kouakou Donacien pour créer une coalition.
2. Le Congrès a déjà investi le candidat de notre parti.
3. Dapa Kouakou Donacien doit relire la motion adressée aux militants au cours du 2ème Congrès. En voici un extrait : «Chaque militant doit investir son temps, ses convictions, son énergie et son argent dans l’implantation du parti tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays».

Dapa Kouakou Donacien n’a pas daigné répondre au second courrier, refusant du coup la procédure contradictoire prévue par les textes.

Conformément à l’article 6, du Titre I des Statuts et article 41, alinéa 3 du Règlement intérieur, le Cabinet, en sa séance du 21 mars 2015 a fait le constat qu’il s’agit là d’une faute de 3ème classe (cf. Titre II, Chapitre 1, classification des fautes, article 40 du Règlement Intérieur) et a prononcé l’exclusion de Dapa Kouakou Donacien par courrier daté du 27 mars 2015.

Au demeurant, les militants de LIDER doivent savoir que quatre (4) membres sur les six (6) démissionnaires ne pouvaient statuer sur l’exclusion d’un des leurs, conformément à l’article 28, alinéa 6 du Règlement intérieur, puisque depuis le 31 mars 2015, ils ne sont plus militants du parti, faute d’avoir renouvelé leur adhésion et payé leurs cotisations mensuelles. Ils sont forclos pour parler en qualité de militants du parti. La porte de salut qui leur restait pour tenter de sauver la face était de démissionner d’une instance à laquelle ils n’appartenaient de facto plus, faute d’avoir eux-mêmes respecté les obligations prévues par les textes. Par conséquent, il ne faut pas s’émouvoir de la démission de deux personnes en réalité.

Par ailleurs, nous rappelons que la coalition à laquelle LIDER appelle et travaille depuis trois ans n’a pas pour objectif de soutenir une personne ou un parti politique, mais vise avant toute chose à contraindre Alassane Dramane Ouattara à mettre en œuvre les conditions d’élections démocratiques et justes, qui garantiront des scrutins équitables et apaisés et le respect de la volonté du peuple ivoirien exprimée dans les urnes.

Les militantes, militants et sympathisant(e)s de LIDER peuvent donc rester sereins, parce que le parti s’est doté de textes qui doivent être scrupuleusement respectés par tous. Le Cabinet invite par conséquent les militants à vaquer tranquillement aux tâches d’implantation du parti.

Merci pour votre aimable compréhension et salutations militantes !


Monique Gbekia
Déléguée Générale

Lire la note: NI n°0004 – Démission de deux membres de la Cacf – DG

Tags: , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading