Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Les Rencontres

Uploadé le 8, mai 2015 | by LIDER News

Des étudiants forment le Collectif de la jeunesse pour LIDER

LIDER News  | 08 mai 2015


Une forte délégation d’étudiants, constituée en une organisation dénommée Collectif des jeunes pour LIDER (Coje-LIDER), est venue rencontrer les responsables du parti au flambeau mardi 7 mai, de 10h40 à 12h20. Ils ont été reçus par le Pr. Mamadou Koulibaly, premier responsable du parti, assisté de sa Conseillère exécutive Nathalie Yamb, des Délégués nationaux Jacob Atta (Réforme foncière et Eaux & Forêts) et Guy-Roger Saki (Implantation zone 2), du Conseiller de la Déléguée Générale Kouadio Evariste et d’Armand Bohui, membre du cabinet du Délégué national à l’Implantation zone 2.

Les 32 étudiants des universités de Cocody, de Bouaké et d’Abobo-Adjamé étaient conduits par leur président Adjoumani Kouamé ainsi que le vice-président Agnissan Assi Anicet et le secrétaire général Bamba Famangan.

Prenant la parole pour préciser l’objet de leur visite, Adjoumani Kouamé a affirmé en qu’en faisant leur propre lecture de la situation politique et «ayant écouté  le Président Mamadou Koulibaly dans la presse, nous avons compris que les idéaux de LIDER peuvent sauver l’Afrique et nous faire sortir de la mascarade politique ambiante. Avec LIDER, l’Afrique va avoir la liberté».

Pour ces étudiants, LIDER «ne fonde ni son projet, ni ses actions sur l’ethnie, encore moins la religion, les régions ; pourquoi ne pas soutenir un tel projet ?» La question qui les préoccupe est donc de savoir comment aider LIDER à mettre en application ses idées et ils ont présenté plusieurs idées et méthodes de travail, fruit de leur réflexion sur le sujet.

En écho à cette démarche, le Pr. Mamadou Koulibaly remarquera que «les étudiants européens ou asiatiques ne se posent plus ce type de question, contrairement aux étudiants africains. Lors de ma visite au Parlement allemand, j’ai échangé avec des jeunes de votre âge. Ils ne sont plus étudiants. Ils sont députés, ou assistants parlementaires. Quand ils se réunissent pour parler, ils discutent stratégie nucléaire, énergie, innovation scientifique». Il ajoutera qu’à l’inverse des régimes politiques ivoiriens et africains qui préfèrent investir dans des armes et des armées pour se protéger, à LIDER, on préfère investir dans la connaissance, dans la formation, dans l’intelligence. Revenant sur la question du tribalisme, il regrettera : «C’est le drame de nos Etats. A LIDER, trois lettres nous intéressent et nous motivent : L comme Liberté, R comme République, D comme Démocratie.» Relevant que les créateurs de l’emploi ne sont pas les ministres, mais plutôt les hommes d’affaires,  il soulignera : «L’Etat, c’est une équipe de serviteurs et rien d’autre

Tout en remerciant les membres du Coje-LIDER pour leur initiative et leur engagement, le Pr. Koulibaly conclura : «Vous avez bien fait de vous rapprocher de LIDER, mais ne suivez pas un homme, suivez plutôt un idéal». Une photo de famille a sanctionné la rencontre, ainsi qu’une invitation à participer à la formation Akwaba du 16 mai 2015, afin de permettre aux jeunes d’être équipés des bons arguments pour investir le terrain et convaincre les populations du bienfondé des réformes foncière, bancaire, institutionnelle, éducative, sociale et entrepreneuriale de LIDER. Certains d’entre eux ont fait leur adhésion au parti dans la foulée.

Coje-LIDER2

Tags: , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading