Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Elections

Uploadé le 12, décembre 2016 | by LIDER News

Législatives: A Ananguié, Adja N’Dri en campagne pour la légalisation du mariage coutumier

LIDER News | 12 décembre 2016


Défendre et proposer des lois qui corrigeront des injustices criardes n’ayant que trop duré : c’est l’une des missions que le candidat LIDER à l’Assemblée nationale pour la circonscription n°4 (Anaguié, Cechi et Rubino), Adja N’Dri Ghislain, agriculteur de 33 ans, s’est assigné.

Le code civil ivoirien, en reniant la polygamie et le mariage coutumier, qui sont pourtant des réalités sociologiques indiscutables, impose une situation déstabilisatrice de précarité morale, financière, juridique et sociétale nuisible à l’harmonie des familles et des individus.

Ghislain Adja s’engage à défendre, au sein de l’hémicycle, les droits des ménages polygamiques et à proposer une réforme du code civil qui permettra la reconnaissance des mariages coutumiers, et la régularisation de la situation de ceux ayant déjà contracté des unions selon les us coutumiers, afin que ces couples, qui ont bâti une vie ensemble, puissent bénéficier d’une protection légale.

Une autre injustice qu’il souhaite combattre est celle subie par les paysans depuis l’indépendance. Les terres de Côte d’Ivoire, qui appartenaient aux populations rurales depuis des générations, ont été confisquées, d’abord par le colon, puis par les gouvernements ivoiriens successifs. Pire, avec sa nouvelle constitution, Alassane Dramane Ouattara a carrément radié la propriété coutumière.

En effet, dans son article 12, cette constitution inique attribue la propriété des terres de Côte d’Ivoire à l’Etat, aux mairies, aux conseils régionaux et à des personnes physiques. Les personnes morales que sont les familles, les communautés villageoises sont désormais constitutionnellement exclues de la propriété foncière.

S’il est élu, Ghislain Adja s’engage à défendre l’intérêt des populations contre ce braquage et à s’opposer à toute loi envoyée à l’Assemblée nationale qui visera à mettre en application la constitution promulguée illégalement par Alassane Dramane Ouattara.

A contrario, Adja se fera l’avocat de la réforme foncière de LIDER au Parlement, qui propose de distribuer, aux frais de l’Etat et après un cadastrage du territoire, les titres fonciers aux paysans, en leur donnant l’entière propriété du sol et du sous-sol.

Osons mettre fin à l’hypocrisie et à l’injustice? Osons rendre le pouvoir au peuple. Osons Adja N’Dri Ghislain à Ananguié, Cechi et Rubino.

Tags: , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading