Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Famille et Santé

Uploadé le 10, octobre 2015 | by LIDER News

LIDER: Le projet de Mamadou Koulibaly pour les femmes

LIDER News | 10 octobre 2015


Après avoir présenté les grandes lignes du programme gouvernement de LIDER aux 200 dames venues l’écouter à l’Ivoire Golf Club, le Pr. Mamadou Koulibaly a exposé son projet présidentiel pour les jeunes filles et les femmes en Côte d’Ivoire, qui s’articule en trois axes : les droits de la femme, la correction des disparités et le marché du travail, devant aboutir à plus de diversité et d’inclusion.

Droits des femmes
Le mariage coutumier et le mariage polygamique sont des réalités en Côte d’Ivoire, où ils constituent la majorité des unions. Les femmes et les enfants issus de ce type de ménages sont très souvent fragilisés, car ils ne disposent d’aucune protection légale et sociale. C’est pour corriger cet état de chose que le Pr. Mamadou Koulibaly projette de faire reconnaître légalement la femme mariée coutumièrement ou vivant en concubinage depuis 3 ans, et ce faisant, de lui octroyer, ainsi qu’à ses enfants, les mêmes droits qu’à une femme mariée civilement ou à sa descendance. Les femmes engagées dans ce type d’union seront déclarées à l’employeur et à l’Etat, elles pourront toucher la pension de leur conjoint au décès de celui-ci et leurs enfants bénéficieront de la couverture maladie, des prêts scolaires etc. Cette mesure fondamentale aura pour corollaires de rendre fiables nos statistiques matrimoniales et de permettre à la Côte d’Ivoire de disposer d’un état civil crédible. Les femmes qui feront le choix de rester dans le concubinage en assumeront les conséquences pour elles-mêmes et leurs enfants.

Correction des disparités
Pour Mamadou Koulibaly, il est établi que les femmes sont les populations les plus lésées dans les sociétés africaines. Elles sont très peu scolarisées, soumises aux mariages et aux grossesses précoces, subissent des rapports de force défavorables dans les ménages et sont également désavantagées au niveau de la fiscalité lorsqu’elles ont un emploi. C’est pour combattre cela qu’un gouvernement LIDER dirigé par Mamadou Koulibaly prendra en charge la scolarité des jeunes filles issues de foyers vulnérables jusqu’à l’âge de 18 ans. Comme la tâche est gigantesque et que les disparités à corriger sont nombreuses, le code des impôts prévoira des déductions fiscales pour tous les versements effectués par des  entreprises ou des particuliers dans le cadre de la prise en charge de tout ou partie des frais scolaires des jeunes filles de milieu modeste et défavorisé jusqu’à leur majorité. Un accent sera également mis sur les cours pour adultes non scolarisées ou déscolarisées. Ces mesures visent  l’amélioration du niveau d’instruction des femmes, base d’un rééquilibrage des choses au niveau des opportunités d’emploi. Par ailleurs, l’accès des femmes aux titres fonciers et de propriété sera facilité, au même titre que pour les hommes, et celui au crédit et à l’entrepreneuriat, renforcé. Dans la fonction publique, LIDER ambitionne d’obtenir la parité, en pratiquant l’égale embauche femme-homme. Le Pr. Koulibaly s’attellera immédiatement à établir une équité salariale entre les hommes et femmes, en mettant fin au déséquilibre qui régit la déduction des parts fiscales au détriment de la femme.

Le marché du travail
Dans un pays où l’emploi et les perspectives d’emploi sont limités et le chômage est galopant, le marché du travail étroit n’offre qu’un nombre restreint d’emplois formels, qui profitent majoritairement aux hommes. Les femmes participent peu, sont cantonnés à l’informel et sous représentées dans les commerces et industries. La solution est évidente : il faut élargir le marché du travail et l’offre d’emploi. LIDER propose huit mesures phares à cet effet : 1) l’extension de la compétence de la zone franche à toutes les activités individuelles, commerciales et productive ; 2) les incitations fiscales, comme la flat tax et l’aide aux start up ; 3) la réalisation conjointe des marchés publics par des entreprises nationales en joint-venture avec des multinationales, qui garantira des transferts de compétences et de technologies ; 4) la suppression du salaire minimum pour les chercheurs de premiers emploi et la main d’œuvre non qualifiée ; 5) la suppression de la convention collective inter professionnelle et l’introduction de convention intra-branche ; 6) la plus grande flexibilité sur le marché du travail pour l’embauche et pour le licenciement, 7) l’introduction de plus de concurrence dans la fourniture d’un certain nombre de services publics comme l’eau, l’électricité, le carburant, le médicament etc. ; 8) une meilleure formation des compétences à mettre à la disposition des entreprises.

Les réformes proposées par LIDERont pour but d’amener les hommes à changer de mentalité quand ils regardent les femmes, mais aussi et surtout d’amener les femmes à changer de mentalité quand elles se regardent elles-mêmes. « Il n’y a rien de tel que des femmes indépendantes et le mariage n’est pas l’unique moyen de réalisation de la femme« , a ainsi conclu Mamadou Koulibaly sous les applaudissements nourris de la salle.

Tags: , , , , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading