Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Actualités

Uploadé le 21, avril 2015 | by LIDER News

LIDER: Note d’information sur le financement reçu du gouvernement

Monique Gbekia | LIDER | 21 avril 2015


En fin d’après-midi du 09 avril 2015, nous avons reçu un appel téléphonique d’un M. Soro, se présentant comme fondé de pouvoir à l’agence comptable centrale du Trésor public et nous demandant de passer à ses bureaux pour récupérer une somme mise à notre disposition dans le cadre du financement des partis politiques. Liberté et Démocratie pour la République (LIDER) informe ses militant(e)s, sympathisant(e)s et l’opinion publique qu’il a réceptionné, le 10 avril 2015, le chèque certifié n°5599295 d’un montant de 10.909.090 fcfa.

Nous remercions le gouvernement pour ce geste symbolique. Cependant, nous ne pouvons que marquer notre étonnement sur sa façon de procéder.

D’une part, alors qu’il s’agit de fonds publics – donc de l’argent des contribuables ivoiriens –, nous sommes surpris de constater que le financement des partis politiques par le gouvernement n’a fait l’objet d’aucun décret spécifiant les récipiendaires, ainsi que les montants octroyés et la clé de répartition utilisée. Pourquoi donne-t-on cet argent ? Combien donne-t-on ? A qui donne-t-on ? Les Ivoiriens et l’opinion n’ont-ils pas le droit de savoir ? Est-il normal que le gouvernement gère les fonds publics dans l’opacité la plus totale, distribuant l’argent du contribuable à sa guise, à qui il l’entend, sans laisser de trace officielle ? En effet, LIDER ne dispose à ce jour d’aucun document officiel accompagnant la remise de cette somme.

D’autre part, nous rappelons au gouvernement qu’une loi sur le financement des partis politiques représentés au Parlement existe, mais qu’elle n’a jamais été mise en œuvre, parce que les élections en Côte d’Ivoire sont tellement escamotées que la composition de l’Assemblée nationale ne reflète jamais la réalité du paysage politique ivoirien. Le Rdr, parti aujourd’hui au pouvoir, bien que n’ayant aucun représentant au parlement a pourtant bénéficié sur la période de 2003 à 2010, dans le cadre d’un accord ad hoc – celui de Marcoussis – d’un financement annuel d’en moyenne 500 millions de fcfa, de même que le Fpi et le Pdci, qui étaient eux présents dans l’Hémicycle. Les autres formations politiques signataires de l’accord de Marcoussis ont également été financées annuellement sur fonds publics, à hauteur d’en moyenne 170 millions de fcfa, Udpci 145 millions de fcfa, Mfa et Udcy 130 millions de fcfa… Ces chiffres contrastent singulièrement avec la somme de 20 millions de fcfa, mise à la disposition des partis de l’opposition membres du défunt cadre permanent de dialogue (Cpd) par le gouvernement Ouattara en 2013 uniquement. LIDER avait  rendu compte officiellement de l’utilisation qu’il avait fait de cette unique donation publique.

Enfin, il est rappelé que rien que pour le fonctionnement de son siège, LIDER dépense chaque mois la somme de 2.500.000 de fcfa (loyer, électricité, eau, téléphone, internet, bureautique, entretien etc.). Cela n’inclut pas les sommes investies dans les nombreuses formations dispensées à ses milliers de militants, ni les missions d’implantation, la publication de matériel didactique, la mise en œuvre d’événements publics, la réalisation de la communication et de l’information, les actions sociales ou les parrainages. Dans ces conditions, il est évident que la somme mise à la disposition de Liberté et Démocratie pour la République ne saurait être autre chose qu’une plaisanterie. LIDER rappelle donc aux militant(e)s, sympathisant(e)s de notre parti et de notre candidat que seuls les dons toute nature, les adhésions annuelles et les cotisations mensuelles constituent l’essentiel des fonds qui permettent à notre formation politique d’exercer son rôle de parti d’opposition, d’être une force de propositions et de porter un projet de société empreint de justice sociale, de liberté et de réconciliation. Il est par conséquent rappelé à tous que les efforts consentis pour faire face aux engagements du parti doivent se poursuivre.

Monique Gbekia est la Déléguée Générale de LIDER, Liberté et Démocratie pour la République

Chèque LIDER (Financement des partis politiques)

Tags: , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading