Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Publications

Uploadé le 20, août 2017 | by LIDER News

Le loup, le chien, La Fontaine et la gouvernance africaine

LIDER News | 20 août 2017


Un loup maigre et affamé demande à un chien bien en chair ce qu’il faut faire pour être aussi bien portant. Le chien lui dit de servir un humain : il aura ainsi à manger. Mais le loup voit que le chien porte une blessure au cou, à cause du collier. Le loup renonce à se soumettre aux hommes et regagne le bois.

Avec « le loup et le chien », Jean de La Fontaine, il y a près de 350 ans, décrivait dans une fable la confrontation entre deux conditions humaines qui pourraient rappeler, aujourd’hui, celles des pays africains de la zone franc qui vivent dans l’illusion du confort qui leur fait accepter la servitude du Pacte colonial (le chien) et celle des autres pays hors zone franc (le loup) qui vivent une illusion de liberté au nom de laquelle ils imposent une insécurité permanente à leurs populations.

En définitive, pour les Africains, l’insécurité liée à la liberté et le confort lié à la servitude ne sont que des illusions post coloniales qui permettent aux élites locales de reprendre pour leur compte la gestion et les relations anciennes de pillage de leurs pays et d’exploitation anarchique des peuples qui y vivent.

Il est dommage de constater que les dirigeants du continent noir ont étudié ces fables de La Fontaine à l’école pour n’en retirer aucune leçon morale quant à l’art de gouverner, incapables qu’ils ont été par la suite de distinguer et de promouvoir les valeurs de la logique, de la morale, du droit, de l’économique et de l’art.

Les valeurs de la logique sont le vrai et le faux. Celles du droit sont le juste et l’injuste. Celles de l’art tablent sur le beau et le laid et celles de l’économique concernent l’utile et l’inutile.

C’est d’après ces valeurs que la moralisation de la vie en société fixe des principes d’action, qu’on appelle les obligations et droits de l’être humain vis-à-vis 1) de lui-même (principe de dignité et d’estime de soi), ou 2) des autres individus (respect et savoir vivre), ou 3) de l’ensemble de la société, (la volonté de vivre ensemble, aussi appelée nation) ou 4) d’idéaux plus élevés (comme la liberté, l’harmonie, la paix etc.).

Ces principes définissent ce qu’il faut faire et comment agir pour mériter le titre d’humain vivant dans une société civilisée, par opposition à des barbares qui vivent à l’état sauvage. C’est à nous de choisir et de construire la société dans laquelle nous voulons vivre autour des valeurs qui la définissent. Tout dépend de nous, tout dépend de vous. Osons le bonheur dans la rigueur et le travail. Osez LIDER.

Tags: , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading