Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Les Rencontres

Uploadé le 7, août 2018 | by LIDER News

Mamadou Koulibaly à Koumassi: « Je suis le rempart qui peut protéger les populations »

Evariste Kouadio | LIDER News | 7 août 2018


Samedi 4 août 2018, de 11h à 14h, le Prof. Mamadou Koulibaly, candidat de Liberté et Démocratie pour la République (LIDER) à l’élection présidentielle de 2020, est allé à la rencontre des populations de Koumassi Sicogi. Les habitants des environs de la pharmacie Fanny (premier parking) n’ont pas boudé l’occasion d’échanger avec l’économiste ivoirien de renom qu’elles ont envoyé à l’hémicycle en 2000. La preuve, les quatre bâches et 200 chaises prévues par Joyce Hermann Sery et ses amis de quartier se sont avérées insuffisantes.

Arrivé sur le lieu de la rencontre à 11h15 accompagné par une forte délégation de militants, il a été introduit par Jacob Atta, Délégué Général du parti, qui a rappelé les hauts faits d’arme qui démontrent le sens élevé de l’Etat de l’intervenant principal: Marcoussis, novembre 2004, budget sécurisé, défense de la nation, dénonciation des pratiques de corruption…

A son tour, le Prof. Mamadou Koulibaly s’est lancé sans détour : «Le député ne construit pas des routes, le député ne construit pas des ponts. Son rôle, c’est de voter des lois, de contrôler le travail du gouvernement et de revenir vous rendre compte, et c’est ce que j’ai fait avec vous quand j’étais à l’Assemblée nationale», a-t-il énoncé, avant de poursuivre : «Là où la Côte d’Ivoire va actuellement, les populations ont besoin d’un rempart et je veux être ce rempart. Quelqu’un qui se met entre le peuple et le danger pour protéger les populations. Moi, je veux être ce rempart. C’est vous qu’on doit protéger. Personne n’a le droit de vous spolier de vos biens. Si vous vous levez avec moi, si ensemble on dit ça suffit, ça va s’arrêter. Ensemble, levons-nous pour dire non. Arrêtez d’avoir peur. 2020 ne doit pas vous faire peur.» 

A sa suite, Mme Béhibro n’a pas raté l’occasion de témoigner comment MamKoul était intervenu en tant que député de Koumassi pour que les populations qui vivaient dans des habitats précaires en 2000 soient assistées par la municipalité d’alors : «Si aujourd’hui nous ne sommes plus dans des maisons en bois et que nous sommes propriétaires et avons des lots, c’est grâce à lui. Il est allé voir le président Gbagbo qui a appelé le maire. C’est un homme bon. Il a dit qu’il allait être notre porte-voix, il l’a fait. Ce qu’il dit là, il va le faire quand il sera président.»

Lui répondant, le candidat de LIDER aux présidentielles de 2020 dira : «Merci Mme Béhibro et c’est cela le rempart que je veux être à l’échelle nationale, mais je n’y arriverai pas seul, j’ai besoin de tout le monde.»

Pour le Prof. Mamadou Koulibaly, le rempart, c’est cette personne qui protège les populations et qui leur restitue ce qui leur appartient; qui ne penchera pas à gauche contre ceux de droite, et qui ne penchera pas à droite contre ceux de gauche. Le bien public ne peut être la propriété d’un petit groupe de gens qui se le partagent comme un gâteau, comme c’est le cas actuellement. «Quand je serai président, les paysans auront les titres fonciers de leurs terres ; il en sera de même pour les propriétaires de lots, de maisons dans le milieu urbain. LIDER mettra en place des politiques cohérentes de santé. D’ailleurs, nous avons un principe simple, c’est que personne ne sort. Tous ceux qui gèrent l’argent public se soigneront ici, au Chu de Treichville ou de Cocody, comme tout le monde», annonce-t-il, provoquant ainsi un tonnerre d’applaudissements.

Enthousiasmés par les échanges, plusieurs participants ont demandé sur le champ à prendre leurs cartes de LIDER. Un cahier est ouvert dans le quartier pour recenser les noms de ceux qui en font la demande.

 

 

Tags: , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading