Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Economie

Uploadé le 21, mai 2015 | by LIDER News

Pourquoi, malgré la croissance du Pib, les populations subissent-elles un coût élevé de la vie?

LIDER News | 21 mai 2015


Selon un rapport de la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique, la dette extérieure de l’Etat de Côte d’Ivoire, en juin 2012, «au point d’achèvement de l’Initiative Ppte renforcée», s’élevait à «2.283,9 milliards de fcfa». En effet, sur un stock de dette extérieure de 6.373,9 milliards de fcfa, la Côte d’Ivoire avait obtenu un allégement de stock de dette estimé à 4.090 milliards de fcfa. Pendant ce temps, le stock de la dette intérieure restructurée se chiffrait à 2.271,12 milliards de fcfa, dont 1.931,05 milliards de fcfa d’encours.

Ceci donnait un total de la dette de l’Etat central de 4.455,03 milliards de francs cfa (2283,9 + 2271,12). Ce stock correspond à un montant de 193.695  francs par tête d’habitant, si l’on considère 23 millions d’habitants. Donc au moment où Ouattara prend le pouvoir pour appliquer son «ADO solutions», les créanciers de l’Etat lui font un cadeau magistral de réduction de dette qui fait baisser la dette par tête.

Après quatre ans de gestion et une évaluation en fin mars 2015 par la même Dgtcp, le stock de la dette totale de l’Etat de Côte d’Ivoire est de 8.352,98 milliards soit 44,3% du Pib, avec un stock de dette publique intérieure situé à 3.015,6 milliards de francs cfa. La dette par tête d’habitant aujourd’hui se situe ainsi à 363.174 de francs cfa (8.352,98 milliards / 23 millions d’habitants).

Ainsi, en un mandat à la tête de l’Etat, la gestion publique de Ouattara a fait passer la dette par tête de 193.695 francs cfa à 363.174 fcfa, soit une hausse de 169.478 francs entre juin 2012 après le Ppte et mars 2015. La dette par tête a ainsi augmenté de 87,49% (169.478/ 193.695), soit un coefficient multiplicateur de près de 2 (363.174/193.695 = 1,87).

C’est ce poids de la dette qui contribue à rendre le coût de la vie élevé, alors qu’officiellement l’inflation est maîtrisée et que la croissance est particulièrement forte, car pour rembourser la dette, il faut s’endetter encore plus et augmenter les prix des denrées de première nécessité par les taxations diverses. Il est donc facile de comprendre pourquoi le gouvernement a annoncé hier l’augmentation des tarifs de l’électricité au 1er juin 2015.

Tags: , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • La mairie d'Azaguié

  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter

  • Connexion

loading