Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Actualités

Uploadé le 24, juin 2013 | by LIDER News

Présentation de Lider

‘’11 Avril, Laurent Gbagbo est arrêté 11 juillet, Mamadou Koulibaly annonce sa démission du Fpi et le 11 août, le Président de l’Assemblée Nationale présente officiellement son nouveau parti politique, LIDER, à la Nation. Fétichisme des dates ? « Assurément non », rétorque l’ex-n°2 du parti de gauche. Au cours de la présentation de sa toute nouvelle famille politique, hier jeudi, à l’auditorium de la Caistab, Mamadou Koulibaly est revenu sur les problèmes du foncier rural, du régime politique appliqué en Côte d’Ivoire et du rejet des étrangers qui sont, entre autres, des dossiers que ce parti entend défendre.’’

Pour Mamadou Koulibaly son parti n’est ni de gauche ni de droite mais libéral. Mieux, il n’est pas la succursale ou l’annexe d’un autre parti sur la scène politique ivoirienne. Le nouveau venu du marigot politique ivoirien entend rectifier le tir quant aux fausses idées qui font recette en politique en Côte d’ Ivoire. « A Lider nous allons commencer par rejeter les fausses idées reçues. Notre pays est fondé sur plusieurs idées qui, en réalité, ne sont pas du tout vraies, mais que nous avons accepté depuis de longues années », a précisé le patron du parti Liberté et Démocratie pour la République. Ces idées que LIDER entend combattre dans la nouvelle vision qu’il veut imprimer à la politique sont, entre autres, faire la politique en revendiquant d’être de gauche ou de la droite, le rejet du néolibéralisme, la géométrie tribaliste pour promouvoir un parti politique, la peur des étrangers…. ». A propos de cette dernière idée, le N°1 de Lider a invité les Ivoiriens à ne pas fermer leur pays à l’extérieur. « Les étrangers ne constituent pas une menace pour notre pays. Nous ne pouvons pas avoir de grands ports, de grandes richesses et nous fermer aux étrangers. Les pays qui vivent en autarcie sont les moins développés et ceux qui sont ouverts sont les plus riches et développés », a lâché le Président de l’Assemblée Nationale. Un plaidoyer qui cadre avec la vision que s’est imposée ‘’Lider’’. Aussi le parti de Mamadou Koulibaly voudrait-il s’attaquer aux maux qui minent la société ivoirienne, à savoir les problèmes de foncier rural, de l’emploi des jeunes, de la monnaie (le Cfa). A ce sujet le président de Mamadou Koulibaly, en économiste averti a démontré que l’économie ivoirienne pourrait être plus forte si la question du franc CFA était rediscutée avec la puissance coloniale pour envisager, si possible, une monnaie nationale, à l’image du Ghana ou du Nigeria. S’agissant du régime politique, le Président de Lider suggère que la Côte d’Ivoire puisse rompre avec le régime présidentiel pour aboutir à un régime parlementaire qui, dit-il, permet au peuple de contrôler la gestion du pouvoir en place et fait éviter des conflits inutiles. Porté sur les fonts baptismaux le 14 juillet dernier LIDER (Liberté et Démocratie pour la République) est une entité politique qui s’inscrit dans un courant du libéralisme classique et qui prône la démocratie et l’économie de marché. Il se donne comme objectif à, moyens terme, l’installation de ses bases dans tout le pays, les préparatifs des élections générales, la question sécuritaire et l’élection présidentielle de 2015. Les membres fondateurs de cette famille politique sont Mamadou Koulibaly, Mireille Patricia Gnagne, Fatou Affoum-Bamba, Isaac Tapé, Sylvestre Konin, Claude Brissi et Roland Dagher.

JERÔME N’DRI



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading