Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Ecole et Emploi

Uploadé le 20, février 2015 | by LIDER News

Qu’est-ce que LIDER propose de mieux?

LIDER News | 20 février 2015


Nous considérons que notre unique adversaire, c’est la pauvreté. Le succès de la Côte d’Ivoire, comme le dit la propagande gouvernementale depuis l’époque du parti unique, repose sur l’agriculture, mais les plus pauvres de notre pays sont aussi dans domaine agricole, sont en milieu rural. Il est curieux que l’État ivoirien, premier producteur mondial de cacao, s’enorgueillisse de l’argent du cacao mais que les producteurs de cacao soient parmi les plus pauvres. A LIDER, nous disons que leur pauvreté n’est pas une fatalité et qu’il faut maintenant résoudre les problèmes fonciers de notre pays. La crise ivoirienne, la pauvreté ivoirienne viennent du fait que la terre de Côte d’Ivoire a été décrétée propriété de l’État de Côte d’Ivoire, ce qui est une aberration et malheureusement le cas dans beaucoup de pays d’Afrique francophone. À LIDER, nous nous disons que l’une des premières mesures à prendre est de rendre la terre aux paysans, de faire le cadastrage du pays, de leur distribuer les titres fonciers, de leur donner la terre et ensuite de leur laisser le soin de la mettre en valeur, d’aller négocier avec les banques et des partenaires locaux ou internationaux, de la vendre, de la louer etc. et d’améliorer ainsi leurs conditions de vie en devenant prospères. Ce sont les populations qui doivent s’enrichir, pas l’Etat à leurs dépens, comme cela est le cas de façon indue depuis l’indépendance.

La deuxième grande mesure de notre parti est de rompre avec le régime présidentiel. On s’est tous rendu compte que le régime présidentiel ne marche pas. Il faut passer à un régime parlementaire. Il faut arrêter de faire de grosses et coûteuses élections présidentielles qui se terminent par des crises et dans la violence, et faire une seule élection, celle des députés. Une fois les députés installés, le parti majoritaire choisit le premier ministre et on avance. On n’a plus d’hommes forts mais une institution parlementaire solide qui gère le gouvernement et qui rend compte en continu, comme en Grande Bretagne.

En contrôlant les hommes politiques et en gérant la terre, nous voulons faire en sorte que le chômage des jeunes puisse être résorbé. Et pour ça, LIDER propose du libéralisme, le vrai. Ceci consiste à libérer les marchés, réduire la Tva, faire des appels d’offres ouverts pour que les entrepreneurs viennent, réduire la fiscalité des entreprises, faciliter leur installation, et surtout transformer complètement notre système judiciaire pour que les juges soient libres de trancher dans le sens du droit et ne soient pas obligés de trancher dans le sens du ministre de la justice ou du président de la République.

Une autre mesure centrale de notre programme est la refonte complète de notre système d’éducation et de santé. La Côte d’Ivoire est riche en matières premières, la Suisse n’en a aucune. Et pourtant, pendant que la majorité des Ivoiriens croupissent depuis des décennies dans la pauvreté, les Suisses sont parmi les populations les plus riches du monde et surtout les plus heureuses. Ce ne sont donc pas les contenus du sol et du sous-sol qui font le bonheur et la prospérité d’un peuple, mais la qualité de ses ressources humaines, des hommes, des femmes, des jeunes, des moins jeunes qui le compose. LIDER propose de réformer l’école, en la rendant obligatoire mais non gratuite. Cependant, il ne suffit pas d’envoyer des enfants en classe, il faut aussi leur donner une instruction compétitive et de qualité. L’anglais, l’informatique, l’économie domestique, le sport et les arts feront leur entrée dans les programmes scolaires dès le primaire. L’apprentissage aux métiers manuels, aux métiers de la terre et aux métiers de l’industrie et du commerce seront introduits respectivement au primaire, au premier et au second cycle du secondaire. Un accent sera mis la qualité des infrastructures et des équipements éducatifs et sur la qualité des enseignants. Il en va de même pour le secteur de la santé, qui devra être libéralisé.

C’est le programme de gouvernement que LIDER propose pour que les populations de Côte d’Ivoire comprennent bien qu’entre celui qui vient endetter le pays pour faire quelques routes et ponts à Cocody et celui qui propose d’enrichir les zones rurales et les jeunes en réglant les problèmes fonciers, fiscaux et d’éducation, il n’y a pas de commune mesure.

Tags: , , , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading