Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Congrès

Uploadé le 24, juin 2013 | by LIDER News

Résolution sur la saisine de la CPI

CONSIDERANT que la mise en place de la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR) se propose de ressouder le tissu social ;

CONSIDERANT que la vengeance justicière est tout sauf un catalyseur de la paix sociale, préalable à tout développement ;

CONSIDERANT que le problème ivoirien doit trouver ses solutions en terre ivoirienne et non ailleurs ;

LIDER, réuni pour son premier congrès ordinaire le 12 novembre 2011 à la Bourse du Travail de Treichville

PREND acte des procédures conduites par la justice nationale et internationale et souhaite qu’elles se poursuivent de manière impartiale et équilibrée ;

REAFFIRME la souveraineté de la Côte d’Ivoire détenue exclusivement par le peuple ivoirien ;

S’OPPOSE à l’extension des poursuites à la Cour Pénale Internationale, à condition que les parties en belligérance hier reconnaissent leurs torts, demandent pardon et s’engagent à ne plus jamais recommencer les dérives qui ont mené la Côte d’Ivoire au bord de l’abîme ;

SOUHAITE le désistement du pouvoir ivoirien de la saisine de la Cour Pénale Internationale ;

DEMANDE à la justice ivoirienne de punir les acteurs dont la responsabilité ou la culpabilité est avérée dans la crise qu’a vécu la Côte d’Ivoire depuis 1990, pour ainsi mettre fin à la réputation qu’a l’Etat d’être laxiste face à l’impunité ;

DEMANDE à la justice ivoirienne et à la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR) de faire éclater la vérité sur toutes les souffrances des Ivoiriens depuis 1990 ;

Fait à Abidjan le 12 novembre 2011

LE CONGRES



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading