Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Environnement

Uploadé le 14, août 2018 | by LIDER News

Un riverain accuse: « La Sicogi et le ministère de la construction sont responsables de notre malheur »

LIDER News | 14 août 2018


Alors que beaucoup se laissent distraire par les petits jeux de «je t’aime, moi non plus» d’hommes et de formations politiques sans conviction et uniquement à la recherche du fauteuil présidentiel pour pouvoir continuer de manger ou pour revenir se venger, LIDER reste focaliser sur les problèmes qui impactent le quotidien des Ivoiriens.

Après le décès de 18 personnes et la réaction destructrice du gouvernement qui s’en est suivie, alors qu’ils sont sortis des radars de l’actualité, nous nous sommes entretenus avec un des riverains, fonctionnaire à la retraite, pour comprendre ce qui s’était passé.

«Nous avons acheté ce terrain en 2000 auprès de la Sicogi. Les documents pour l’acquisition du terrain sont encore en notre possession. Nous avons suivi tout le processus administratif pour obtenir notre permis de construire. C’est la Sicogi dont le siège est à Adjamé Mirador qui nous a vendu ce terrain. Nous l’avons acheté et on a construit notre maison petit à petit. Après les violentes pluies du mois de juin, des gens sont arrivés un jour de la semaine dernière, ils n’ont même pas frappé à la porte pour demander qui habite ici. Nous, on ne les a pas vus. Ils ne nous ont rien dit, ils ont mis des croix sur notre maison et ils sont partis et c’est après que des voisins nous ont informés que notre domicile sera détruit. On ne sait pas quand cela va se faire. On n’a aucune information. Et pourtant, tout ce quartier, toutes ces maisons que vous voyez autour de nous, c’est la Sicogi qui a autorisé leur construction. Nous ne comprenons pas. Personne pour nous dire quoi que ce soit ; ni le ministère de la construction, ni la mairie, ni la Sicogi qui nous a permis de nous installer ici. Qui va nous dédommager ? La Sicogi et le ministère de la construction sont responsables de notre malheur.»

A la question de savoir s’il n’envisageait aucun recours ou plainte contre la structure étatique qui les a induits en erreur, il se ferme : «Monsieur, vous venez d’où, vous n’êtes pas en Côte d’Ivoire ou quoi ? On va porter plainte contre qui et ça va aller où? Faut pas nous fatiguer». La colère le dispute à la résignation.

Et pourtant, le Prof. Mamadou Koulibaly avait plaidé pour que le gouvernement Ouattara ne s’engage pas précipitamment dans la destruction des biens privés, en créant des problèmes supplémentaires aux populations, au lieu de chercher à identifier les causes profondes de dégâts causés par les pluies diluviennes : «Il ne faut pas accuser les pauvres. Il ne faut pas accuser les quartiers précaires. Ceux qui construisent ici, à la Riviera, ont souvent eu, pour ce qui concerne les villas, des autorisations en bonne et due forme. On leur a dit que la zone était sécurisée, viabilisée, habitable. Ils ont construit. Sauf qu’on ne leur a pas expliqué que l’Etat n’a pas fait son travail, que les digues sont détruites pour construire des routes,  que l’érosion et le ramassage des ordures ne se faisant pas, les voies de circulation des eaux deviennent des tas d’ordures qui causent les dégâts», a ainsi expliqué le candidat à l’élection présidentielle de 2020.

Un gouvernement LIDER traitera les problèmes à la racine, ne se contentant pas d’en traiter les effets, chaque année, à coup de massues et d’argent jeté par la fenêtre. C’est pour cela que la problématique de l’urbanisme, de construction d’égouts, de canalisations, de salubrité sont des éléments centraux du projet de société du parti, tout comme l’instauration d’un régime parlementaire, avec des députés qui auront à débattre et à convenir des actions à mener, en lieu et place des décisions cavalières d’une seule personne qui s’imposent à tous, comme c’est le cas actuellement.

Pendant ce temps, du côté de Cocody Ambassades, le grand ordonnateur des destructions, Alassane Dramane Ouattara, se fait construire une immense maison, avec des fonds dont l’origine n’est connue que de lui seul. Ecœurant. Vivement 2020, avec Mamadou Koulibaly, pour une Côte d’Ivoire plus juste.

 



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading