Liberté et Démocratie pour la République
Un engagement responsable au service du progrès social


Published on février 23rd, 2018 | by LIDER News

Vidéo – Jeudi, c’est Koulibaly! Pourquoi le régime parlementaire est la solution pour la Côte d’Ivoire

LIDER News | 22 février 2018


A l’attention des handicapés auditifs, nous avons procédé à la retranscription de la vidéo hebdomadaire de #MamKoul2020.

«Aujourd’hui, abordons les réformes que nous pouvons faire en matière de gouvernance générale de notre pays. En Côte d’Ivoire, vous avez vu les députés se faire payer pour voter une loi qui par la suite a été refusée par les populations, et puis le président de la République revient dessus en disant: «bon, ben on la suspend et puis on est en train de discuter pour trouver une autre loi.»

Les députés! Beaucoup de gens ne savent pas quelle est la fonction d’un député. Il n’est pas là pour être le complice du président de la République, il est là pour surveiller le président de la République et l’exécutif. Il est là au nom des gens qui sont au village là-bas, qui l’ont choisi pour venir contrôler l’action gouvernementale, mais pas pour recevoir des dessous de table et voter des lois qui vont faire payer des impôts supplémentaires aux populations qui ont voté pour lui.

Quand la constitution était en train d’être adoptée, je faisais partie de ceux qui disaient: «Ne la votez pas, elle donne trop de pouvoirs à une seule personne qui va finir par écraser les députés, les ministres, les magistrats, la population, tout le monde. Si vous donnez trop de pouvoirs à une seule personne, elle ne vous entend plus, elle cesse d’être votre serviteur, elle devient votre maître

C’est ce type de régime qui fait le plus de mal à notre pays, et généralement à toute l’Afrique d’ailleurs. Vous n’avez pas remarqué que c’est seulement en Afrique qu’il y a une forte concentration de présidents de la République ? Dans les bons pays riches, il n’y en a pas beaucoup, et même quand il y en a, ils sont comme des rois sans pouvoir. Chez nous, on a des strongmen (des hommes forts, ndlr).

Moi, j’aimerais qu’on rompe avec ce système d’un seul homme qui a tous les pouvoirs dans sa main, et la façon de rompre avec cela s’appelle le régime parlementaire. On ne fait plus deux élections pour choisir le président de la République et les contrôleurs, et généralement, celui qu’on doit contrôler est au-dessus de celui qui contrôle. Ça ne marche pas comme ça! Normalement, c’est le contrôleur qui est au-dessus de celui qu’il va contrôler. Dans notre régime, c’est le contraire.

Une seule élection : on économise en argent. On va voter pour les députés. Un scrutin majoritaire à un tour : on ne fait pas deux ou trois tours. Ceux qui ont gagné sont au parlement. Les partis politiques ou les coalitions qui sont majoritaires désignent celui qui va devenir premier ministre ou président de la République, vous choisirez l’appellation.

S’il est président de la République, il aura le pouvoir de quelqu’un comme Thabo Mbeki ou Jacob Zuma. Ils étaient présidents, mais issus d’un régime parlementaire. Il est obligé de venir à l’assemblée nationale pour s’expliquer. Son gouvernement est choisi parmi les députés qui ont gagné les élections. Les ministres sont aussi députés. Chaque semaine, ils font un conseil des ministres pour décider entre eux ce qu’il faut faire pour que le pays marche, et dans la foulée, chaque semaine, ils viennent devant l’assemblée nationale pour expliquer devant les députés les décisions qu’ils ont pu prendre.

Si le ministre dit «j’ai fait la route entre Soubré et Méagui», le député de Soubré est là, le député de Méaguy est là, et ils peuvent effectivement témoigner si la route existe, à quel niveau d’avancement elle se trouve, est-ce que cela est justifié… on voit où l’argent va, on voit comment le pays est gouverné.

Voilà le régime parlementaire. C’est plus humble, mais on fait le contrôle, et ce contrôle permet aux gouvernants de gouverner mieux et de rendre compte, et aux populations de demander des comptes aux députés qui, en fin de session, retournent dans leurs circonscriptions.

Avec cette réforme là, avec la Rti qui va disparaître comme instrument de propagande et devenir l’outil de l’assemblée nationale pour que toutes les populations puissent suivre en direct le débat parlementaire, je pense que nous serons mieux informés et que chacun saura quelles sont les missions d’un député.

Voilà pour l’essentiel, simplement présenté. Cela a l’avantage de nous rendre plus humbles, de sélectionner des gens qui vont entrer en politique non pas pour s’enrichir, mais pour servir la population, et d’avoir à l’assemblée ceux qui signent les papiers et qui décident comment le pays marche.

Voilà mon plaidoyer pour le régime parlementaire. Si une réforme institutionnelle devait être faite par Mamadou Koulibaly, ce serait celle-là pour commencer, et ensuite toutes les autres viendront se greffer là-dessus : la réforme de la justice, la lutte contre la corruption, la réforme de l’administration, la réforme de l’école… tout va se greffer là-dessus parce que c’est au parlement que l’on décide.

Les Anglais font cela depuis plusieurs siècles. Même les Américains ! On dit que c’est présidentiel, mais en fait c’est congressionnel. Le congrès contrôle, le congrès donne, le congrès gère et c’est le président qui exécute. Nous ici, on a un chef d’État qui exécute, mais pas au sens de quelqu’un qui se met au service pour exécuter ce qu’on lui a dit de faire, c’est quelqu’un qui a été élu pour exécuter toutes les autres institutions. Ça, ce n’est pas bien. Revenons à la démocratie.

C’est un débat qui commence, mais sur ce plan là, c’est essentiel. Si vous pensez que ce régime là permettra d’avoir des écoles, d’avoir des hôpitaux, des routes, des infrastructures là où il faut et de qualité, alors likez et partagez. Il ne faut pas avoir peur. Un président, c’est d’abord un serviteur et non un maître. Voilà ce que je vous propose. Merci.»

Chaque jeudi, le Prof. Mamadou Koulibaly, candidat de LIDER à l’élection présidentielle de 2020, publie une courte vidéo explicative de son projet de société pour une Côte d’Ivoire meilleure, unie et stable. Likez et partagez pour qu’ensemble, nous réussissions! 2020 se prépare dès aujourd’hui et merci à chacun de faire sa part.

A voir en intégralité en cliquant sur l’image en haut de page ou sur le lien suivant:
https://www.youtube.com/watch?v=hbBOmio5xDw&t=188s

Tags: , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter


  • Connexion

loading