Liberté et Démocratie pour la République

Un engagement responsable au service du progrès social


Mairie d'Azaguié

Uploadé le 16, mai 2020 | by LIDER News

Azaguié: la mairie porte plainte contre l’entreprise Sitraveq Sarl, du sieur N’Guessan Kouakou

LlDER News| 16 mai 2020


Selon les responsables de l’Onep, Azaguié étant hors du bassin sédimentaire, les forages trouvent certes des poches de nappes phréatiques, mais qui s’assèchent rapidement du fait de la démographie galopante.

D’après la Sodeci, les forages actuels qui desservent Azaguié en eau potable ne couvrent que 25% des besoins de la population, estimée à 33.000 habitants par la mairie.

Si le château d’eau d’Azaguié est encore de bonne capacité, il n’est desservi que par un seul forage, celui du quartier Bobokoni, d’un débit de 9m3/h. C’est naturellement très insuffisant.

La solution durable serait de connecter le château d’eau d’Azaguié à Abidjan, qui est alimentée par la grande nappe phréatique de Bonoua. Mais cela demande des investissements qui vont au-delà des moyens de la mairie, et qui devraient s’inscrire dans un programme d’aménagement hydraulique du grand Abidjan.

En attendant que cela se réalise peut-être un jour, le maire #MamKoul2020, en collaboration avec l’Onep, a entrepris la construction d’un nouveau forage situé du côté de « barrage noir », doté également un débit de 9m3/h. Les travaux de connexion de ce dernier au château d’eau sont en voie d’achèvement, avec quelques mois de retard.

Cela va certes améliorer un peu la situation de l’approvisionnement en eau de la ville, mais on est encore loin du compte.

Il existe un troisième forage, au niveau du cimetière de la gare, d’un débit de 9m3/h. Hélas, ce dernier, comme celui du quartier Belleville, n’a jamais été connecté au château, laissant le privilège de l’accès à l’eau potable aux seuls habitants du voisinage.

La mairie a prévu de changer cela en les faisant converger vers le château. Les travaux, qui devaient commencer depuis quelques mois, n’ont pas encore débuté parce qu’un entrepreneur véreux, avec lequel des responsables de la mairie avaient trouvé un arrangement pour la conversion des ressources prévues au budget en dépenses de financement de la canalisation des anciens forages vers le château, a préféré abuser de la confiance de la mairie et détourné les sommes concernées.

Cette entreprise, SITRAVEQ-Sarl (société ivoirienne de travaux et d’équipements), dont le DG se nomme N’Guessan Kouakou (technicien en hydrologie sorti de l’Enstp), et sa gérante N’gouin Carine, sont actuellement recherchés par la brigade de la gendarmerie auprès de qui la mairie a porté plainte. Affaire à suivre donc.

Par ailleurs, la conversion des pompes villageoises est également à l’étude, pour une répartition plus équitable de cette denrée essentielle et pourtant encore insuffisante à Azaguié: de l’eau courante.

Tags: ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • Je contribue

    Informations personnelles

    Total du don : €10

  • La mairie d'Azaguié

  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter

  • Connexion

loading