Liberté et Démocratie pour la République

Un engagement responsable au service du progrès social


Actualités

Uploadé le 11, juillet 2020 | by LIDER News

Eric Dohou (LIDER): Voici le nom du futur candidat du rhdp

Eric Dohou | LIDER News | 11 juillet 2020


Depuis la disparition tragique du premier ministre Amadou Gon Coulibaly, la course à sa succession en tant que candidat du rhdp à l’élection présidentielle d’octobre 2020 est relancée. Les tractations se poursuivent au sein du parti au pouvoir, les sources «bien informées» rasent les murs des états-majors de l’opposition et la presse nationale et internationale en fait ses choux gras. Dans les bureaux, les marchés, les salons ou autour des tables bien garnies des maquis, les Ivoiriens aussi en parlent, et les rumeurs vont bon train.

Les bookmakers les plus avertis parlent surtout des candidats probables comme Hamed Bakayoko, Patrick Achi, Daniel Kablan-Duncan et le président Alassane Ouattara lui-même. D’autres murmurent le nom de candidats plus improbables tels que Mariétou Koné, Abdourahamane Cissé ou un Guillaume Soro de retour au bercail. J’ai même entendu de grands optimistes évoquer les candidatures plutôt folkloriques de Adama Bictogo, Kobenan Adjoumani ou Kandia Camara.

En s’éloignant de l’émotion et de la partisannerie pour écouter les experts et les analystes sérieux de la question politique, on se rend compte que le choix du candidat se basera sur des critères très précis. Le dilemme du président Ouattara se complique car il doit choisir un candidat qui ait deux profils en un, comme l’était feu le premier ministre Amadou Gon Coulibaly. D’un côté, il faut qu’il brille par sa compétence, son expérience et son parcours académique. Il en aura besoin pour affronter des candidats de l’opposition bien préparés. De l’autre côté, il faut qu’il rassure le clan par sa loyauté, sa fidélité et sa docilité. Il devra pouvoir assurer au président et au clan sortant des retraites paisibles et dorées, partout sur la planète, à l’abri de tout acharnement judiciaire (jurisprudence Dos Santos).

Il y a pourtant une chose importante qui est absente de toutes les analyses. Aucun de tous les noms susceptibles de briguer l’investiture du rhdp  ne se hasardera à renier ou à se désolidariser du bilan des deux mandats d’Alassane Dramane Ouattara. Autant il devra brandir à bout de bras les réussites et les réalisations, autant il devra défendre bec et ongles, les échecs et les scandales.

En deux mandats, il y en a eu des échecs cuisants, des scandales graves, des promesses non tenues, des dérives autocratiques, des crimes impunis et des aveux d’incompétence. Si vous êtes de l’opposition, ne perdez plus votre temps à deviser sur la guerre d’influence qui se déroule au sein du rhdp. Affûtez vos critiques et préparez vos réquisitoires aux 9 ans de gouvernance d’Alassane Ouattara, car au vu de ce qui précède, LE FUTUR CANDIDAT DU RHDP, CE SERA LE BILAN DU RHDP.

Eric Dohou est le Conseiller Spécial du Délégué Général

Tags:



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • Je contribue

    Informations personnelles

    1
    Je contribue

    Total du don : €10

  • La mairie d'Azaguié

  • LIDER TV

  • Evénements

  • S’abonner à la Newsletter



  • Toi aussi deviens fan

  • Actualité sur twitter

  • Connexion

loading